lundi 9 mars 2015

Emission"parole de journaliste"analyse les différents cas de figures sur la chute de Kabila en 2016

dimanche 22 février 2015

Contre toute attente Etienne Tshisekedi physiquement prêt pour les élections de 2016






Les participants à la manifestation de commémoration du 33° anniversaire de l'UDPS à Bruxelles le samedi 21 février 2015 ont eu une surprise : l'entrée dans la salle de monsieur Étienne Tshisekedi, leur président, accompagné de son épouse ainsi que d'un staff de l'UDPS.
Après différents témoignages sur l'histoire du parti, monsieur Tshisekedi s'est brièvement adressé au participants en les remerciant pour leur présence, après une pensée pour ses différents compagnons de lutte qui ne sont plus de ce monde. Il a lancé un message d'union et d'harmonie pour vaincre dans le combat pour un état de droit.

Il a ensuite remercié les partenaires extérieurs pour tout ce qu'ils ont fait pour le Congo et les a exhortés à continuer la pression.
Par rapport à son message de nouvel an dans lequel il avait prôné le dialogue, monsieur Tshisekedi a tenu à donner une précision : « la base veut chasser l'imposteur par la force ... La nécessité du dialogue c'est pour un changement en règle »
Après le message de monsieur Tshisekedi, plusieurs participants ont voulu se prendre en photo avec celui-ci. Ce sera alors la ruée au point qu'inondé, le protocole sera obligé de solliciter aux participants la permission de laisser partir monsieur Tshisekedi.
Il sied de signaler la présence dans la salle des représentants de l' UDPS venus du Canada, de France, d'Allemagne, de Grande Bretagne ainsi que ceux d'autres partis : MLC, UNC, DC, sans compter plusieurs combattants de Belgique et des pays environnants.

Après le départ de monsieur Tshisekedi, les participants sont restés durant près d'une heure de temps, échangeant autour d'un verre offert par la représentation Belux de l'UDPS.



Bruxelles, le 21 février 2015

Cheik FITA

dimanche 1 février 2015

3000 congolais dans les rues de Bruxelles en hommage aux 50 manifestants tués par Kabila

Les médias belges aux côtés des congolais qui rendaient hommage aux 50 manifestants tués par Kabila le 19-20-21 janvier

Emery Okundji fait le bilan de la messe aux Martyrs et explique l'arrestation de Christopher Ngoyi

Massacre des opposants à Mama Yemo:Témoignage accablant de Ch. Ngoy 10 minutes avant son arrestation

Boketshu 1er invite la diaspora à la grande marche Métro Trone samedi 31 janvier

L'opposition congolaise réclame un calendrier pour les futures élèctions

Obama et les étudiants congolais maintiennent la pression contre Kabila pour des élections en 2016