dimanche 28 juin 2015

55 ans d'indépendance de la RDC: Dans son adresse à la Nation Etienne Tshisekedi annonce que" le Dialogue est la dernière chance de Kabila avant un soulèvement"


À l'occasion de la commémoration des 55 ans d'indépendance de la RD Congo, Étienne Tshisekedi le leader de l'UDPS s'est adressé aux Congolais, le 27 juin 2015 à l'hôtel Pullman de la dare du Midi à Bruxelles. Et avant de quitter la salle, il lui a été demandé de donner son dernier mot et il a lâché cette phrase : « Si le dialogue échoue, nous reviendrons ici pour adopter le langage des combattants."

Plus de détails dans les heures qui suivent

Bruxelles, le 27 juin 2005

Jeannot Kabuya

lundi 15 juin 2015

Kalev Mutond chef de l'ANR tombe dans les filets des combattants et se barricade dans un magasin



Kalev Mutond le sinistre homme de main du sanguinaire Joseph Kabila est tombé nez à nez avec les combattants Jeannot Kabuya et Papitcho Olenga. Alors que celui-ci faisait calmement ses courses dans un magasin luxueux de Bruxelles sous la protection d'une dizaine d'agents de la sûreté Belge. 
Administrateur général de l'Agence nationale de renseignements de la RDC.
C'est sans conteste l'un des hommes les plus craints de Kinshasa.
Il est accusé par les opposants congolais d'avoir été à la tête de la répression contre les manifestants qui a fait une cinquantaine de morts en janvier 2015.
La tentaculaire Agence nationale de renseignements(ANR), qu'il dirige, est l'une des rares administrations parfaitement fonctionnelles du pays. "Il a joué un rôle clé dans la répression des manifestations de janvier, assure un expert à New York. C'est chez lui qu'a été amené l'opposant Jean-Claude Muyambo lors de son arrestation."
Originaire du sud du Katanga, cet homme de 57 ans a fait ses classes dans les jeunesses du Mouvement populaire de la révolution (MPR, l'ancien parti unique).
Il entre à l'ANR sous Mobutu, mais ce n'est qu'avec Joseph Kabila qu'il connaît une véritable ascension : il devient chef du département de la sécurité intérieure de l'institution en 2007 avant de devenir son numéro un en 2011.

vendredi 29 mai 2015

Apres Rex Kazadi Jeannot Kabuya sera t-il le 2eme plus grand combattant à rentrer au Congo?



Invité à rentrer au Congo après Rex Kazadi :Jeannot Kabuya sera t-il le deuxième plus grand combattant à rentrer ? Le célèbre journaliste combattant Jeannot Kabuya répond Koffi Olomide au sujet du retour de la musique dans la diaspora et aux questions du Micro du Pasteur Bobo sur l’actualité.

dimanche 22 février 2015

Contre toute attente Etienne Tshisekedi physiquement prêt pour les élections de 2016






Les participants à la manifestation de commémoration du 33° anniversaire de l'UDPS à Bruxelles le samedi 21 février 2015 ont eu une surprise : l'entrée dans la salle de monsieur Étienne Tshisekedi, leur président, accompagné de son épouse ainsi que d'un staff de l'UDPS.
Après différents témoignages sur l'histoire du parti, monsieur Tshisekedi s'est brièvement adressé au participants en les remerciant pour leur présence, après une pensée pour ses différents compagnons de lutte qui ne sont plus de ce monde. Il a lancé un message d'union et d'harmonie pour vaincre dans le combat pour un état de droit.

Il a ensuite remercié les partenaires extérieurs pour tout ce qu'ils ont fait pour le Congo et les a exhortés à continuer la pression.
Par rapport à son message de nouvel an dans lequel il avait prôné le dialogue, monsieur Tshisekedi a tenu à donner une précision : « la base veut chasser l'imposteur par la force ... La nécessité du dialogue c'est pour un changement en règle »
Après le message de monsieur Tshisekedi, plusieurs participants ont voulu se prendre en photo avec celui-ci. Ce sera alors la ruée au point qu'inondé, le protocole sera obligé de solliciter aux participants la permission de laisser partir monsieur Tshisekedi.
Il sied de signaler la présence dans la salle des représentants de l' UDPS venus du Canada, de France, d'Allemagne, de Grande Bretagne ainsi que ceux d'autres partis : MLC, UNC, DC, sans compter plusieurs combattants de Belgique et des pays environnants.

Après le départ de monsieur Tshisekedi, les participants sont restés durant près d'une heure de temps, échangeant autour d'un verre offert par la représentation Belux de l'UDPS.



Bruxelles, le 21 février 2015

Cheik FITA